Estonie : Covid-19 maîtrisé, crise économique enclenchée ?

Alors que la pandémie de Covid-19 assomme certains pays européens, l’Estonie, petit pays baltique de 1,3 million d’habitants, a réussi à contenir rapidement la crise sanitaire. Comment y est-elle parvenue, et quelles seront les conséquences pour son économie, malgré tout durement touchée ?

Une personne se faisant tester pour le Covid-19 dans sa voiture, à Viljandi | TiinaKaN (CC BY)

En Estonie, la situation semble être sous contrôle : au 14 mai, le pays ne compte en effet que 1766 cas et 63 décès, d’après les statistiques. Des chiffres qui contrastent avec ceux recensés en Europe de l’Ouest, aux États-Unis, ou même en Russie, pays frontalier de l’Estonie. Autre élément parlant : l’Estonie rouvre ce jour ses frontières avec ses voisins baltes (Lituanie, Lettonie) après qu’elle a passé un accord avec ces derniers. Les Finlandais eux n’auront plus besoin d’observer une période de quarantaine de 14 jours lorsqu’ils entrent dans le pays s’ils y travaillent. En comparaison, l’Allemagne et l’Autriche ne rouvriront leur frontière commune que le 15 juin. Une confiance mutuelle qui s’explique par le faible nombre de cas dans la région, et les précautions sanitaires mises en place par les gouvernements, mais aussi par la nécessité de relancer l’économie le plus rapidement possible.

Comment l’épidémie a-t-elle été endiguée ?

Face à la propagation du nouveau coronavirus, le gouvernement estonien réagit rapidement : dès le 13 mars l’état d’urgence est prononcé. Les écoles et les frontières sont alors fermées, les rassemblements interdits et les déplacements restreints dans les zones les plus touchées. Les mesures de distanciation sociales deviennent obligatoires, les magasins non essentiels doivent fermer à partir du 27 mars, tout comme les restaurants, les bars, les lieux de divertissement… Il n’y a cependant pas de confinement à proprement parler mis en place.

Les cas de Covid-19 en Estonie au 14 mai | Koroonakaart.ee

Grâce à ces mesures, la situation sanitaire semble désormais maîtrisée, une quarantaine de cas ayant été détectés au cours de la dernière semaine. La vigilance est malgré tout toujours de mise, et des mesures restrictives resteront en place pendant plusieurs mois. Difficile de dire quand elles pourront être levées, le gouvernement espère pouvoir autoriser des rassemblements de 1000 personnes en juillet ou en août, mais cela dépendra de l’évolution de la situation au cours des prochains mois.

Après la crise sanitaire, la crise économique ?

L’économie estonienne est, à l’instar de celles des autres pays, fortement affectée par la crise sanitaire. D’après la Banque européenne pour la reconstruction et le développement, le PIB estonien baissera de 6 % en 2020.

Abonnez-vous à notre newsletter hebdomadaire !

Le gouvernement cherche donc à soutenir ses entreprises et ses travailleurs durant cette période difficile. Il a d’ores et déjà annoncé plusieurs mesures allant dans ce sens, notamment en décidant de prêter jusqu’à 100 millions d’euros à Tallink, la plus grosse entreprise de transport maritime de la région. Ces liquidités devraient permettre à l’entreprise de reprendre ses activités dès que possible. Les syndicats eux demandent des compensations pour ceux qui ont vu leur salaire baisser. À un niveau plus large, les chefs d’États baltes ont demandé des aides plus importantes de l’UE. L’Estonie a également postulé au fonds de solidarité européen. Enfin, la réouverture des frontières avec une partie de ses voisins devrait permettre à l’Estonie de redynamiser quelque peu l’activité économique.

Malgré cela, difficile de faire la part des choses entre estimations, prévisions, et réalité. Il faut attendre de voir comment la crise évolue avant de pouvoir mesurer son impact sur l’économie, tout comme il faudra attendre afin de voir si les mesures prises seront efficaces.

Auteur de l’article : Léo Berry

6 commentaires sur “Estonie : Covid-19 maîtrisé, crise économique enclenchée ?

    MARCHAL Jacques

    (17 mai 2020 - 16:41)

    Pouvez-vous développer votre article. Ce qui va se passer est certainement intéressant. Le maintien de la fermeture des frontières ne serait-elle pas criminelle pour l’économie estonienne qui doit beaucoup dépendre de l’Europe ? Par comparaison que se passe-t-il en Lettonie et Lituanie ? Quels sont les régimes de gouvernement dans ces pays ? Merci de votre article

      Léo Berry

      (22 mai 2020 - 12:25)

      La situation sanitaire semble également sous contrôle en Lituanie et en Lettonie (c’est la raison pour laquelle les frontières entre ces pays rouvrent). La fermeture des frontières fait certes (entre autres) du mal à l’économie estonienne, mais les rouvrir trop tôt ferait courir le risque de faire repartir les contaminations à la hausse.

    MARCHAL Jacques

    (23 mai 2020 - 10:42)

    Effectivement. Tous les pays en sont là. Le bilan sanitaire et économique ne se fera sans doute pas avant l’automne. Et encore ? Quand aura lieu une deuxième vague éventuelle de contamination ?
    Gardez les yeux sur ces pays scandinaves, cela m’intéresse.

      Léo Berry

      (23 mai 2020 - 11:50)

      Difficile à dire pour la seconde vague, car il n’y a pas de consensus. On ne sait pas si elle aura lieu non plus.

    marchal jacques

    (3 avril 2021 - 15:45)

    La situation sanitaire semblait en bonne voie. qu’en est-il actuellement ? Avez-vous pu suivre ?
    NB: Très content de vous retrouver.

      Léo Berry

      (3 avril 2021 - 16:31)

      Très contents de vous retrouver également, Jacques !

      L’Estonie connaît une situation similaire à la France en ce moment. Depuis quelques semaines, les écoles sont fermées, tout comme les lieux et commerces non essentiels, le tout jusqu’au 25 avril au minimum.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *