Le stress hydrique en Australie, une équation insurmontable ?

Le manque d'eau en Australie | L'atelier de l'astrolabe

Des pluies qui ne cessent de diminuer, des températures record chaque année, des incendies toujours plus nombreux et importants, voici le constat climatique de l’Australie. Le pays est en proie à un manque d’eau considérable, mais comment combler ce manque ? Comment ce pays qui possède le 2ème IDH au monde en est arrivé là ? Plus les années passent plus les rapports scientifiques sont alarmants, ces questions doivent être répondues le plus rapidement possible.

Pourquoi l’Australie manque d’eau ?

carte : pluviométrie, aridité, hydrographie, et villes de l'Australie

L’Australie est un pays très inégalitaire sur le plan climatique. Certaines régions obtiennent plus de 600mm de pluies quand d’autres régions sont en dessous de 300. La baisse de ces précipitations est toutefois visible sur tout le pays, en 2018 l’Etat de Queensland a connu une baisse des précipitations de 15% par rapport à la moyenne annuelle ; idem pour l’Etat de Victoria avec une baisse de 26% ou encore la Nouvelle Galles du Sud avec 40% ! Ces constats sont explicables par de nombreux facteurs : la froideur des océans, El Niño, ou encore la géologie du pays.

Le gouvernement australien est considéré comme le grand responsable de ces conséquences environnementales. Depuis plusieurs décennies, le pays délaisse l’environnement et surexploite ses ressources. L’exemple le plus frappant est celui du Premier Ministre Toby Abbott, en fonction de 2013 à 2015. Ces actions sont plus qu’aberrantes : suppression de la Commission climatique, rejet de déchets charbonneux dans la Grande Barrière de corail, suppression de la taxe carbone etc.

Le gouvernement est en outre accusé de mal gérer ses eaux. Un rapport de 2019 dénonce l’Australie et son administration de surexploiter les bassins même en période de sécheresse, sans prendre note des recommandations scientifiques. Ces décisions ont entraîné l’une des plus grandes restrictions d’eau du monde. En septembre dernier, l’Australie a dû mettre en place une restriction très importante de l’eau, au point que l’utilisation d’un tuyau d’arrosage est passible de 200$ d’amende.

Les citoyens responsables de leur situation ?

Eurostat et le Conseil mondial de l’eau ont réalisé une étude sur la consommation d’eau domestique dans le monde en 2012. L’Australie se classe parmi les 4 plus consommateurs du monde avec plus de 250 litres d’eau par jour et par personne.

Tuyaux d'arrosage raccords et accessoires | REHAU

Ce manque d’eau est donc un fait avéré et il s’accumule avec le dérèglement climatique et les mauvaises décisions politiques. Actuellement, le gouvernement multiplie les préventions et les actions pour une meilleure gestion de l’eau.

L’Australie peut-elle sortir de l’assèchement ?

Il faut comprendre que les ressources en eau dépendent beaucoup des barrages. Effectivement, le pays étant très désertique, les nappes phréatiques sont rares et la grande majorité de l’eau se trouve dans deux fleuves (le Darling et le Murray). Cependant ces fleuves sont pompés en grande partie par l’agriculture (le coton, les céréales et les bovins).

Sauf que depuis 2004, les choses ont bien évolué. Au lieu d’avoir une guerre de l’eau entre chaque ville et chaque Etat sur sa part du fleuve, c’est désormais le gouvernement australien qui le gère. Grâce au Plan d’Initaitve Nationale sur l’Eau, l’Australie peut répartir proportionnellement l’eau selon les ressources agricoles, et selon les périodes de sécheresses ou d’abondances. En outre, un autre programme a vu le jour, spécialement dédié à l’agriculture afin d’améliorer l’irrigation des fermes. Ces décisions politiques et économiques n’ont pas encore montré leurs bienfaits, d’autant plus quand on voit le dérèglement climatique. Ainsi le gouvernement australien investit en ce moment dans des citernes à eau pour récupérer l’eau de pluie, si tenté qu’il en ait suffisamment.

Conclusion

L’Australie montre donc deux images singulièrement différentes. L’une où le climat influe directement la faune, la flore et les humains via l’assèchement des fleuves. L’autre où les gouvernements qui se sont succédé tentent de lutter contre cette sécheresse presque quotidienne. Malheureusement tant que le dérèglement climatique persistera, l’Australie ne peut que subir cette insuffisance en eau.

Auteur de l’article : Benjamin Jacquet

1 commentaire sur “Le stress hydrique en Australie, une équation insurmontable ?

    MARCHAL Jacques

    (1 septembre 2020 - 12:05)

    Bonjour, rentre de vacances et constate de nombreux articles intéressants mais demande un petit délai pour réagir car beaucoup à lire. Bien, la nouvelle présentation. Cordialement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *